Nouvelle édition du Festival La Corde Raide !

Le Festival La Corde Raide revient pour sa seconde édition du 28 Février au 2 Mars 2019. La guitare au cœur de la musique, voici le crédo porté par l’ensemble de l’équipe du festival pour cette nouvelle programmation qui s’annonce plus belle que jamais !

Venez découvrir des artistes de la scène nationale tout en (re)découvrant les artistes talentueux du territoire en voyageant à travers le son strident de la guitare électrique, la chaleur d’une guitare folk, l’originalité d’une lapstell guitare ou encore la joie de vivre du banjo ! Voici un coktail qui a le mérite de mélanger le Rock, la Folk, le Bluegrass, et le Rockabilly pour satisfaire toutes vos envies d’écoute et de découverte de genres musicaux portés par la guitare depuis des décennies.

*****BILLETTERIE*****
En ligne : https://www.festival-lacorderaide.fr/?page_id=929
Sur tous les réseaux habituels (FNAC, E.Leclerc, Digitick, etc.)

*****PROGRAMMATION*****
– Jeudi 28 Février (Entrée gratuite) –
Blues’n’Show
C’est un groupe qui va vous ramener à coup sûr dans les années 50 avec un Rock qui vous rappellera étrangement les sonorités sortant de la guitare d’un certains Mr. Presley !

BACK DOWN
L’histoire de 4 potes qui décident de mélanger leur univers et leur talent pour un projet commun aux sonorités Blues et Rockabilly !

– Vendredi 1er Mars (Carré d’argent / Payant) –
KO KO MO
Originaire de Nantes, KO KO MO​ est un duo musical explosif ultra charismatique ; deux bêtes de scène incroyables qui, en peu de temps et une flopée de concerts et à chaque montée sur scène, le tandem composé de Warren Mutton​ (guitare – chant) et Kevin  » K20″, enflamme tout sur son passage !

GAUME
Doux mélange d’indie Rock, de pop et folk, GAUME​ qualifie lui-même son style de Poxer Folk. Accompagné sur scène de ces trois talentueux comparses, Gaume Délivre un set ou ses compositions flamboyantes et énergisantes sonnent déjà comme des standards.

Philippe Menard « one Man Band »
Philippe Ménard est un véritable combo à lui tout seul. Guitare, chant, batterie aux pieds et harmonica en bandoulière : formule originale et une maîtrise à couper le souffle !

– Samedi 2 Mars (Carré d’argent) –

Concerts Payants
Dirty Deep
Dirty Deep​ vient de Strasbourg. On jurerait pourtant qu’il débarque tout droit du Sud des Etats-Unis ! En effet, le trio est profondément imprégné de l’esprit des bayous de la Louisiane, des berges du Mississippi. Ceci se ressent évidemment dans sa musique : le rock racé de Dirty Deep est à la fois poisseux et rugueux, proche du blues.

Thomas Schoeffler Jr.
Sa voix, sa guitare, son harmonica, une stompbox pour la percu. Thomas Schoeffler Jr.​ n’a besoin de rien d’autre, à part peut être sa winchester. Seul sur scène, il partage un son à boire du bourbon au coin du feu. Belle folk, country des grandes plaines americaines, blues rèche du delta du Mississipi.

The Sugar Family
Habités par une passion commune pour la Folk américaine, les cinq musiciens de The Sugar Family​ se sont rencontrés en jouant cette musique éminemment sociale au coin du feu, dans la plus pure tradition des « porch picking sessions » d’outre-Atlantique. Cette passion débordante a conduit les complices à pérégriner depuis les montagnes des Appalaches jusqu’aux bayous de Louisiane, absorbant les mélodies authentiques apprises directement auprès des maîtres du style.

OLIVIER GOTTI
Certains ont souvent tendance à le comparer à un certain Ben Harper, même position assise, même guitare hawaïenne, la fameuse Weissenborn, posée sur les genoux, même bottleneck, tube de métal naviguant sur les cordes, mêmes mélodies hybrides chantées avec ferveur.

– Samedi 2 Mars (Concerts gratuits) –
Jolies Letters
Dans la pure tradition des « brother duets » de l’Amérique d’avant-guerre, les deux complices de Jolies Letters​ présentent un folk / old-time élégant et sensuel, teinté d’une rugosité rappelant les crépitements d’un disque noir. Rassemblés autour d’un unique micro à l’ancienne, ils envoûtent par leurs voix chaudes et leurs guitares scintillantes, auxquelles se joignent les notes d’un harmonica rauque ou d’un violon survolté.

Vincent Bloyet One man Band
Tout en améliorant son Blues au BOTTLENECK et sa curiosité musicale, il puise dans un registre électrique hargneux accompagné d’une rythmique tel un train à toute allure. Sans oublier ses aînés, il dévoile quelques vieilles ballades Blues rythmées d’une voix saturée qui nous plonge dans le Delta du Mississipi.

Call Me Max
Call Me Max​ est le dernier projet du compositeur breton de Max Bihan​, mélangeant subtilement les guitares électriques douces et acoustiques. S’inspirant de la poésie anglo-saxonne et des expériences de la vie réelle, ces styles musicaux contrastés sont fusionnés avec une voix chantante puissante mais poignante.

Site internet – www.festival-lacorderaide.fr

*****INFOS PRATIQUES*****
Carré d’Argent : Allée du Brivet – 44160 Pontchâteau
Bar et restauration sur place
Vente billetterie sur place si la soirée n’est pas complète
Gare de Pontchâteau

*****PARTENAIRES*****
Ville de Pont-Château / Département de Loire-Atlantique / Horton’s PUB / E.Leclerc Pontchateau / Mr Bricolage Pontchâteau


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s